Accueil Rédaction FAQ Liens Contacts

Qui est en ligne ?
Nous avons 1 invité en ligne

Numéros
  + Prochain numéro
  + N° 1, octobre 2008
  + N° 2, avril 2009
  + N° 3, octobre 2009
  + N° 4, avril 2010
  + N° 5, decembre 2010
  + N° 6, juin 2011
  + N° 7, decembre 2011
  + N° 8, juillet 2012
  + N° 9, janvier 2013
  + N° 10, juillet 2013
  + N° 11, octobre 2014
  + N° 12, octobre 2015
  + N° 13, octobre 2016

Rechercher

Mot-clé :

Le Droit islamique face aux enjeux du temps historique

 

Issam TOUALBI

Doctorant, Université Paris I - Panthéon-Sorbonne

 


 

 

Lire l'article

Déposer un commentaire sur cet article

Retour au sommaire

 

Résumé :

Dans quelle mesure la méthode comparée de l’étude du droit peut-elle contribuer à faire la preuve que le Droit islamique (la Charia) est, à contrepoint de ceux qui insistent sur son caractère immobiliste, nullement réfractaire au changement et parfaitement capable donc de s’adapter aux variations du temps historique ? En comparant certaines dispositions du Droit musulman avec celles du droit coutumier de l’Arabie antéislamique, il ressort que la Charia dut s’accommoder de certains usages préislamiques pour préserver l’ordre social de la société arabe du sixième siècle. Il apparaît ainsi que l’objectif du Prophète Mohammed était moins d’imposer à sa communauté un ensemble de règles canoniques abstraites et rigides, que d’œuvrer à construire un droit qui soit en harmonie avec le temps et le lieu de son apparition. Puis par une injonction coranique permanente à faire usage de la raison (el-idjtihad), laisser aux juristes musulmans des siècles à venir le soin de relire ces règles et de les adapter, si nécessaire, aux futurs besoins de la société musulmane.

 

Summary :

How could be the method of comparative study of the law helpful to demonstrate that the Islamic law (Sharia), contrary to the position of those insisting on its status quo, is not resistant to change and therefore perfectly able to be adapted to the evolutions of historical time ? Comparing some provisions of Islamic law with the customary law of pre-Islamic Arabia makes it apparent that the Sharia had to accommodate some pre-Islamic uses in order to preserve the social order of the the sixth century Arab society. Thus, it appears that the objective of the Prophet Mohammed was to construct a law in harmony with its time and place of appearance, rather than to impose an abstract and immutable set of rules upon his community. In addition, the Prophet did set up a Koranic injunction to make a permanent use of reason (al-idjtihad), what left to Muslim jurists of the coming centuries the duty to review and adjust these rules, if necessary, to the future needs of the Muslim society.

 

Bibliographie indicative

 

Lire l'article

Déposer un commentaire sur cet article

Biographie de l'auteur

Retour au sommaire

 

 

 

Design by JPhD - Copyright © 2009 Jurisdoctoria

Mentions légales