Accueil Rédaction FAQ Liens Contacts

Qui est en ligne ?
Nous avons 1 invité en ligne

Numéros
  + Prochain numéro
  + N° 1, octobre 2008
  + N° 2, avril 2009
  + N° 3, octobre 2009
  + N° 4, avril 2010
  + N° 5, decembre 2010
  + N° 6, juin 2011
  + N° 7, decembre 2011
  + N° 8, juillet 2012
  + N° 9, janvier 2013
  + N° 10, juillet 2013
  + N° 11, octobre 2014
  + N° 12, octobre 2015
  + N° 13, octobre 2016

Rechercher

Mot-clé :

Un objet juridiquement insaisissable :
le droit de résistance à l’oppression

 

Matthias MALBLANC

Doctorant à l'Université Lumière - Lyon II

 

 


 

 

Lire l'article

Retour au sommaire

 

 

Ouvrages spéciaux et thèses

 

BURDEAU G., Traité de science politique, t. IV, Paris, LGDJ, 3ème éd., 1984, 648 p.

DESMONS E., Droit et devoir de résistance en droit interne : contribution à une théorie du droit positif, Paris, LGDJ, coll. Bibliothèque de droit public, 1999, 239 p.

DUGUIT L., Traité de droit constitutionnel, t. III, Paris, Éd. de Boccard, 3ème édition, 1930, 853 p.

FREUND J., L’essence du politique, Paris, Dalloz, 3ème édition, 2004, 867 p.

GROS D. et CAMY O. (dir.), Le droit de résistance à l'oppression, Paris, Le Seuil, coll. Le genre humain, 2005, n°44, 281 p.

HIEZ D. et VILLALBA B. (dir.), La désobéissance civile : approches politique et juridique, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. Espaces politiques, 2008, 198 p.

MULLER J.-M., L’impératif de désobéissance : fondements philosophiques et stratégiques de la désobéissance civile, Le Pré St-Gervais, Le passager clandestin, 2011, 284 p.

PEDRETTI M., La figure du désobéissant en politique : étude de pratiques de désobéissance civile en démocratie, Paris, L’Harmattan, coll. Logiques politiques, 2001, 336 p.

PERROUTY P.-A. (dir.), Obéir et désobéir : le citoyen face à la loi, Bruxelles, Éd de l’Université de Bruxelles, coll. Philosophie politique et juridique, 2000, 217 p.

RAWLS J., Théorie de la justice, Paris, Seuil, coll. Points, 2009, 666 p.

TURENNE S., Le juge face à la désobéissance civile en droits américain et français comparés, Paris, LGDJ, coll. Bibliothèque de droit privé, 2007, 374 p.

 

 

Articles

BENOIT-ROHMER F. et WACHSMANN P., « La résistance à l'oppression dans la Déclaration », Droits, 1988, n°8, pp. 90-99.

 

BOYEAU-JENECOURT A., La désobéissance politique, Paris, L’Harmattan, coll. Logiques juridiques, 2010, 470 p.

CHERIGNY B., « Ordre illégal et devoir de désobéissance dans le contentieux de la fonction publique civile », RDP, 1975, pp. 870-936.

DESMONS E., « Le droit de résistance du fonctionnaire », Droits, 1992, n°15/1, pp. 101-111.

GROSBON S., « La justiciabilité problématique du droit de résistance à l’oppression : antilogie juridique et oxymore politique », dans CHAMPEIL-DESPLATS V. et LOCHAK D. (dir.), À la recherche de l'effectivité des droits de l'homme, Nanterre, Presses universitaires de Paris, 2008, pp. 139-163.

KARAGIANNIS S., « Qu’est-il, en droit international, le droit à la résistance devenu ? », RTDH, 2008, n°76, pp. 993-996.

KOUBI G., « Réflexions à propos du droit de résistance à l’oppression », LPA, 2 janvier 1989, n°1, pp. 10-16.

LOCHAK D., « Désobéir à la loi », in Pouvoir et Liberté. Etudes offertes à Jacques Mourgeon, Bruxelles, Bruylant, 1998, pp. 191-208.

MEKHANTAR J., « Le devoir de résistance du fonctionnaire depuis 1946 », AJDA, 2004, n°31, pp. 1681-1690.

MORABITO M., « La résistance à l’oppression en 1793 », Revue historique de droit français et étranger, avril-juin 1994, pp. 235-247.

SLAMA S. (dir.), « Les lanceurs d’alerte en droit public », AJDA, 2014, n°39, pp. 2228-2261.

SPITZ J.-F., « Droit de résistance », in RAYNAUD P. et RIALS S. (dir.), Dictionnaire de philosophie politique, Paris, PUF, 3ème édition, coll. Quadrige, 2003, pp. 169-174.

WACHSMANN P., « Un sujet de droit peut-il se révolter ? », APD, 1989, t. 34, pp. 89-102.

 

Résumé

 

Lire l'article

Retour au sommaire


Design by JPhD - Copyright © 2009 Jurisdoctoria

Mentions légales